Lifestyle

Gros plan sur la brosse à dents.

Comment la brosse à dents a conquis toutes nos bouches.

C’est difficile à croire mais il y a déjà 5000 ans, les Hommes – à savoir les anciens Égyptiens – connaissaient déjà la brosse à dents. Ils prenaient comme brosse à dents les branches, les racines et les bourgeons de Salvadora persica ou bois d’Araq, un arbuste du Moyen-Orient, et les mâchaient. Pas étonnant, donc, que l’arbuste soit aussi appelé «l’arbre brosse à dents». Ce qui est étonnant, c’est que cet arbre contient du fluorure naturel! Ainsi, cette brosse à dents prête à l’emploi contient également du dentifrice. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui encore, ce type d’hygiène dentaire est utilisé dans de nombreux pays africains et arabes. Mais toutes les anciennes cultures ne connaissaient pas cet arbre miracle…

Le bois d’Araq – la brosse à dents naturelle

Des grenouilles et des Romains

Les Romains étaient certes malins. Mais la brosse à dents leur était complètement inconnue. Ils utilisaient à la place de la poudre pour dents tirée de farine d’os et autres substances à grains fins.  Il existait également déjà à l’époque une sorte de bain de bouche: pour cela, les Romains cuisaient des grenouilles dans du vinaigre et se rinçaient la bouche avec ce breuvage. Autre méthode romaine un peu moins écœurante: les gens utilisaient du sel de cuisine pour se laver les dents. Les Romains connaissaient également les cure-dents, qui étaient fabriqués en bois, bronze ou plume. Des cure-dents en argent ont même été découverts lors de fouilles. Mais bien du temps s’est écoulé avant que le précurseur de la première brosse à dents classique ne fasse son apparition…

Des poils de sanglier en guise de brosse à dents

Le précurseur de notre brosse à dents moderne a été conçu en Chine vers 1500, à partir de soies de sanglier. Malgré tout, il a fallu attendre trois siècles pour que cette brosse à dents primitive soit connue en Europe. Comme les poils rêches de sanglier ont fait aux dents et gencives plus de mal que de bien, il fut décidé d’utiliser du crin de cheval. Mais les crins de cheval sont creux et constituent donc un paradis pour les bactéries – la santé des dents tant espérée fut donc laissée de côté. La poudre pour dents utilisée également à l’époque et fabriquée à partie de craie, de sucre et de menthol avait par ailleurs peu d’effet étant donné qu’il est bien connu que le sucre est mauvais pour les dents.

Une nouvelle ère de l’hygiène dentaire

Au milieu du XIXe siècle, un certain Washington Sheffield mit au point le dentifrice tel que nous le connaissons aujourd’hui. Et ce n’est que dans les années 50 du XXe siècle que la première brosse à dents en nylon a été conçue. Le nylon a permis à tout un chacun de pouvoir acquérir une brosse à dents alors qu’avant, c’était un objet de luxe! Depuis, beaucoup de choses ont changé en matière d’hygiène dentaire. Et avec la brosse à dents électrique, une nouvelle ère a commencé. Il n’a jamais été aussi simple de soigner ses dents de façon optimale, par exemple avec la brosse à dents à vibrations soniques de Panasonic. Grâce à elle, les poches gingivales difficiles à atteindre sont nettoyées en profondeur. À propos: le 25 septembre, c’est la «Journée de la santé dentaire» – l’occasion de s’occuper une fois de plus de ses dents.

Il ne tient qu’à nous d’avoir une bonne hygiène dentaire