Lifestyle

Il revient chaque année…

Quelles sont les origines du calendrier de l’Avent?

Chaque année pendant la période de Noël, ils sont au rendez-vous: les calendriers de l’Avent se déclinent à l’infini. Traditionnellement remplies de chocolats, les 24 fenêtres du calendrier révèlent aujourd’hui du whisky, des produits de beauté voire des maquettes – tout pour faire plaisir. Et pourquoi pas un calendrier de l’Avent érotique? Tout a pourtant commencé de manière bien prude. La coutume remonte au XIXe siècle dans la partie germanophone. L’idée de départ: les parents voulaient faire comprendre aux enfants combien de temps il restait avant Noël et marquer la période particulière de l’Avent. C’est ainsi qu’est apparu l’ancêtre du calendrier de l’Avent…

Le premier calendrier de l’Avent – pas encore de fenêtres

Traits, brins de paille etc.

Voici à quoi ressemblaient les débuts du calendrier de l’Avent: 24 images chrétiennes étaient petit à petit accrochées au mur ou à la fenêtre. Dans une autre variante, les parents peignaient 24 traits à la craie sur la porte et les enfants pouvaient effacer un trait chaque jour. Et dans certaines régions catholiques, un brin de paille était ajouté chaque jour à la crèche pour accueillir l’enfant Jésus. A la fin du XIXe siècle sont apparues les horloges de Noël de fabrication maison. Elles se composaient d’un disque divisé en 24 parties et dont on pouvait bouger chaque jour l’aiguille d’un cran de plus. C’est en 1902 qu’eut lieu une grande première: une librairie évangélique de Hambourg a publié la première version imprimée de l’horloge de Noël. C’était le début de la commercialisation du calendrier de l’Avent!

Qui l’a inventé?

Un an plus tard, soit en 1903, l’éditeur munichois Gerhard Lang a développé son propre calendrier de l’Avent. Il consistait en une feuille de papier avec 24 images de Noël à découper et une autre feuille pour coller ces images. Mais ce n’est que dans les années 1950 que le chocolat a fait son apparition dans les calendriers de l’Avent qui avaient entre-temps acquis des fenêtres. Les calendriers sont rapidement devenus un article fabriqué en série et ont gagné en popularité, également en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Qu’en est-il des autres pays? Notre calendrier de l’Avent est plutôt un objet rare et complètement méconnu dans de nombreuses parties du monde, notamment en Asie, en Turquie ou en Russie. Chez nous en revanche, il existe une multitude de variantes de calendriers de l’Avent à découvrir…

Ouvrir des fenêtres numériques

Si l’on souhaite faire les choses en grand et de manière spectaculaire, on peut trouver un bâtiment dont la façade a été transformée en calendrier géant. Les calendriers de l’Avent vivants ont eux aussi la cote: les fenêtres révèlent des chants de Noël ou de belles histoires de Noël. Si ces exemples ne suffisent pas, il existe de nombreux calendriers de l’Avent en ligne qui sauront plaire à tous. On peut citer le calendrier de l’Avent Instagram de Panasonic – plusieurs petites surprises n’attendent qu’à être découvertes et il y a de super prix à gagner. Quel que soit le calendrier que vous choisirez, nous vous souhaitons une belle et joyeuse période de l’Avent.