Lifestyle

Qu’est-ce que tu regardes?

Pourquoi l’ONU s’intéresse-t-elle aussi à la télévision.

Une vie sans télévision? C’est impensable pour beaucoup. Nombreux sont les films; émissions et séries qui sollicitent notre attention au quotidien. Et puisqu’il existe aujourd’hui un format TV adapté aux goûts de chacun, presque tous les salons sont désormais équipés d’un téléviseur. Depuis les blockbusters à la télé-poubelle, en passant par la télévision éducative, le choix est immense! On y trouve de tout. Mais tout a pourtant commencé dans la plus grande discrétion. Les premières images en mouvement étaient de simples folioscopes. Plusieurs photos étaient positionnées les unes derrière les autres sous forme de petit livret que l’on feuilletait rapidement. Cela donnait l’illusion que les objets représentés s’animaient. Ce procédé date de 1860. La première «vraie» séquence de film a suivi environ 30 ans plus tard…

«Une scène au jardin de Roundhay» – mère de tous les films

Du grand cinéma – un début modeste

Le Français Louis Le Prince fut l’un des pionniers du cinéma et c’est lui qui a tourné le premier enregistrement vidéo de l’histoire en 1888. Il a inventé lui-même la caméra. Le film montre une scène dans un jardin, où plusieurs personnes déambulent. Il existe encore aujourd’hui deux secondes de ce court enregistrement expérimental appelé «Une scène au jardin de Roundhay». Le reste appartient à l’histoire: le cinéma muet est né ainsi que le cinéma tel qu’on le connaît, dans des salles de projection spécialement conçues. Dès 1910, Hollywood comptait les premiers cinéastes qui ne cessaient de concevoir de nouveaux chefs-d’œuvre. La fascination pour le cinéma s’est amplifiée lorsque le son s’est ajouté à l’image. L’image restait pourtant en noir et blanc et il n’était pas question de regarder la télévision chez soi.

Une véritable série à succès

Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que commença lentement mais sûrement la marche triomphale de la télévision à domicile, car de plus en plus de foyers avaient les moyens de s’acheter un poste. Une autre étape marquante fut l’introduction de la télévision en couleur – en Suisse, elle est apparue officiellement le 1er octobre 1968. En parallèle, les téléspectateurs pouvaient apprécier une offre de programmes plus vaste sur le petit écran. La télévision faisait de plus en plus d’adeptes et elle est devenue plus importante et influente en tant que source d’information. En 1996, les producteurs TV se sont réunis pour la première fois afin d’échanger sur ce puissant moyen de communication. Cette réunion est commémorée chaque année pendant la «Journée mondiale de la télévision» qui a lieu le 21 novembre et même l’ONU s’est mobilisée…

La paix dans le monde au programme

L’ONU a compris l’importance de la télévision comme moyen de communication dans un monde multimédia qui évolue si rapidement. Les États membres ont donc appelé dans une résolution, à célébrer la «Journée mondiale de la télévision». L’objectif: promouvoir l’échange de programmes télévisés, qui abordent entre autres les questions de paix et de sécurité. La télévision doit néanmoins rester un moyen de divertissement dans toutes les politiques. Viennent alors s’ajouter plusieurs actions intéressantes qui visent à renforcer le plaisir de la télévision. On peut citer par exemple l’initiative catch-it.ch de Panasonic: les clients bénéficient d’une prime pour tout échange de leur ancien téléviseur contre un téléviseur OLED. La technologie OLED offre une homogénéité des couleurs, une netteté des détails et une luminosité incomparables – une luminosité d’ailleurs fort appréciée dans la grisaille du mois de novembre. Nous tenons donc à vous souhaiter une belle «Journée mondiale de la télévision»!

PS: Panasonic fête son centenaire et grâce au développement constant de ses téléviseurs, la société a pu apporter sa contribution à l’histoire de la télévision.