Lifestyle

Qui a déplacé les aiguilles?

Petite histoire du changement d’heure.

Deux fois par an, nous ne sommes plus à la bonne heure, et il nous faut en changer pour passer à l’heure d’été ou d’hiver. L’heure d’été arrive en mars, ce qui signifie qu’il faudra avancer toutes les horloges d’une heure. Si vous avez du mal à vous en souvenir, voici un conseil: en été, le cabriolet sort du garage en marche avant. Il faut donc avancer les aiguilles. En hiver, le cabriolet retourne au garage, il nous faut donc reculer les aiguilles d’une heure. Même si l’on ne possède pas de voiture, ce moyen mnémotechnique est facile à mémoriser. Mais pourquoi changeons-nous l’heure? En a -t-il toujours été ainsi? C’est Benjamin Franklin, l’un des pères fondateurs des États-Unis, qui a lancé cette idée…

Benjamin Franklin: le temps des idées 

Très cher temps!

En 1784, Benjamin Franklin écrivit une lettre décrivant les «coûts de la lumière». Dans ce texte, il critiquait la consommation trop importante de bougies, proposant immédiatement une solution: il faudrait que les gens se réveillent au lever du jour pour profiter pleinement de la lumière du soleil. L’heure d’été ne fut introduite que plus tardivement en Europe, pendant la Première Guerre mondiale. La pénurie de charbon imposait des économies d’énergie. Face à la nécessité de «rallonger» les journées, tous nos pays voisins instaurèrent l’heure d’été en 1916. Qu’en est-il de la Suisse? L’heure d’été fut expérimentée en 1941 et 1942, puis abandonnée en 1943. Son utilité était trop infime.

Après les deux guerres mondiales, l’heure d’été fut abandonnée presque partout en Europe. Il fallut attendre 1980 pour que les pays de l’UE la réintroduisent. La Suisse fut le seul pays à ne pas le faire, ce qui eut de curieuses conséquences: entre 1980 et 1981, la Suisse resta isolée pendant 6 mois, avec une heure de moins que les pays voisins. En 1981 l’heure d’été entra enfin en vigueur chez nous, avec des conséquences imprévues sur notre santé…

Attention, mini-décalage horaire!

Nombre de médecins mettent en garde contre les effets du changement d’heure. En effet, déplacer les aiguilles déclenche un mini-décalage horaire et peut entraîner des difficultés, notamment des troubles du sommeil et de la concentration. Ceci est dû à notre horloge biologique, qui est chamboulée par le changement d’heure. Il existe néanmoins des astuces: quelques jours avant le passage à la nouvelle heure, il suffit d’aller se coucher plus tôt et de dîner une demi-heure avant l’heure habituelle. Mieux encore, il conviendrait d’abandonner le changement d’heure! Une grande majorité y est favorable, si bien que l’Europe a réagi: elle entend changer l’heure pour la dernière fois en 2021. Mais cette décision n’ayant pas encore force de loi, le suspense reste entier…

L’heure dans le monde

Existe-t-il des pays dans le monde où le changement d’heure n’est pas appliqué? Oui, et ils sont très nombreux: depuis 1969, l’Islande ne bouge plus les aiguilles des horloges; de même, le changement d’heure n’est pas appliqué dans la grande majorité des pays asiatiques. Enfin, la plupart des pays africains ne se soucient guère de changer l’heure. On peut donc s’en passer. Si l’on décidait d’abolir effectivement le changement d’heure, se poserait alors une question très intéressante: heure d’hiver ou heure d’été? Car chaque pays peut en décider librement. Il est probable que l’Europe trouve un accord commun. De plus, l’heure d’hiver n’existe pas en réalité. C’est tout simplement l’heure normale… nom bien plus sympathique en soi!

Le temps d’en profiter

Cette année, nous ne pourrons éviter le changement d’heure. Le 29 mars à 2 heures du matin, nous avancerons donc toutes les horloges d’une heure. Pour bien démarrer la journée malgré une heure de sommeil en moins, rien de tel que de s’accorder un bon petit déjeuner, par exemple avec la machine à pain Panasonic. Par simple appui d’un bouton, vous pouvez agrémenter la table du petit déjeuner de pain frais surmonté d’une croûte absolument délicieuse. Pizza, marmelade et gâteaux sont tout aussi simples à préparer: la créativité culinaire n’a pas de limites. Le mini-décalage horaire sera donc malgré tout synonyme de plaisir. Nous vous souhaitons de démarrer l’été en parfaite décontraction.

Du pain frais maison comme à la boulangerie