Lifestyle

Toujours aller de l’avant: faire du sport en plein air malgré le rhume des foins.

Comment gérer son allergie au pollen?

L’été arrive enfin et une multitude d’activités de plein air nous donnent envie de sortir. Aucun doute, les rayons de soleil et l’air frais font du bien. Il y a néanmoins un problème: les personnes allergiques au pollen sont de nouveau tourmentées par des yeux qui démangent et des éternuements incontrôlables. Cela coupe rapidement l’envie de faire du sport en extérieur. Voici quelques conseils pour se protéger du pollen et pouvoir malgré tout exercer une activité sportive en plein air.

Le soleil donne envie d’aller dehors.

Yeux gonflés, nez qui coule et envie constante de se moucher: le rhume des foins a le don de saper toute motivation pour pratiquer du sport et d’autres activités de plein air. Une expérience qui pourrait être si agréable, lorsque le soleil incite à sortir et pile au moment où le projet «corps de rêve pour l’été» ne peut plus attendre.

En respectant quelques précautions, nul besoin de renoncer au sport en extérieur! Et d’un point de vue médical, la pratique du sport en plein air n’est pas déconseillée pour les personnes allergiques. Il s’agit bien sûr d’écouter son corps et de se protéger à l’aide d’antihistaminiques. N’hésite pas à demander conseil auprès d’un pharmacien.

Conseils pratiques pour faire du sport en extérieur avec le rhume des foins.

  • Le vent est ton ennemi: le sport en extérieur est à éviter quand il y a beaucoup de vent, car cela éparpille les substances allergènes.
  • L’air est particulièrement dénué de pollen environ 30 minutes après une averse.
  • Si tu habites en ville, il est conseillé de faire ses exercices tôt le matin, car c’est à ce moment-là que la concentration en pollen est la plus faible. À la campagne, c’est le soir qui est plus propice au sport.
  • Si le rhume des foins devient trop fort, veille à écouter ton corps: fais une pause pendant quelques jours pour éviter que le risque d’asthme allergique n’augmente.

La nature peut être ton alliée.

Certains remèdes naturels peuvent apaiser les symptômes allergiques typiques. Essaie par exemple un lavage de nez à l’eau salée. Cela permet d’éliminer le pollen en douceur et de désinfecter la muqueuse nasale. Le spray nasal est disponible à petit prix dans toutes les drogueries. L’huile essentielle de fenouil a également fait ses preuves, car elle libère les bronches. L’huile essentielle de menthe poivrée ou le baume de tigre appliqués par massage sont reconnus pour se débarrasser en douceur des céphalées de tension. Qu’en est-il des yeux gonflés et irrités? Pour soulager les yeux, il est conseillé d’appliquer des sachets de tisane de camomille tièdes directement sur les paupières fermées.

La concentration de pollen est trop forte? Opte pour une séance d’entraînement à l’intérieur.

Passer l’aspirateur quotidiennement et suspendre des serviettes humides pour y emprisonner le pollen ambiant sont des gestes utiles pour les personnes allergiques au pollen. En effet, ce genre de mesures permet de limiter au maximum la présence de pollen dans la maison. Les jours où les symptômes allergiques sont très prononcés à l’extérieur, tu peux toujours pratiquer du sport à l’intérieur.

Ta musique préférée te «porte» pendant ta séance de sport.

Si tu respectes certaines recommandations et que tu restes à l’écoute de ton corps, la pratique du sport en plein air est possible malgré le rhume des foins. Elle est encore plus agréable avec de la musique. Les écouteurs de sport Panasonic sont parfaits pour donner le meilleur de toi-même pendant ta séance de sport. Les écouteurs Bluetooth® WINGS te permettent d’écouter de la musique en te défoulant, sans être gêné par des câbles. Le RP-BTS55 intègre un crochet auriculaire flexible qui offre un excellent maintien pendant toute activité sportive. Pas une minute à perdre: commence l’été en pleine forme et ne te laisse pas décourager!