Responsabilité

Disposer d’eau potable est un droit. Panasonic favorise son accès.

Les déclarations de l’ONU ne servent que si elles sont appliquées sur place. Par exemple, en Indonésie.

En 2010, les Nations Unies déclarent que l’accès à l’eau et à des installations sanitaires est un droit de l’homme fondamental. Cependant pour de nombreux êtres humains, avoir accès à l’eau demeure un problème. Panasonic a décidé de montrer l’exemple en lançant un projet en Indonésie. C’est pourquoi le géant de l’électronique a créé le projet Clean Village dans la région Tangerang, proche de la capitale Jakarta. Dans une région où de nombreuses personnes comptent encore sur l’eau des fleuves, 5 installations d’eau fraîche destinées à approvisionner plusieurs districts de la province de Tangerang ont été construites.

Aux alentours des châteaux d’eau, sur les places publiques où se trouvent mosquées et marchés et d’où l’eau est distribuée, 340 ampoules basse consommation ont été installées afin de permettre aux membres des communautés avoisinantes d’utiliser la nouvelle infrastructure même à la nuit tombée.

Loin de la civilisation, la fiabilité est primordiale

La pompe à eau de Panasonic, qui a fait ses preuves depuis longtemps, constitue l’élément fondamental de la distribution d’eau potable et représente donc la clé de voûte du projet. Depuis 25 ans, elle est synonyme en Indonésie d’économie et de fiabilité. La plus petite version de cette pompe peut être achetée pour l’équivalent de 25 euros env. dans de nombreux magasins. Cette gamme de pompes compactes et robustes est très appréciée notamment dans les régions soumises à de fortes variations de température et disposant de réseaux électriques peu puissants.

«768 millions d’êtres humains souffrent d’un mauvais approvisionnement en eau» – selon le rapport sur l’eau de l’Unesco, 2014.

En conjuguant la volonté d’aider, l’expertise technique et les efforts des hommes sur place, nous sommes capables de rendre le monde meilleur. Petit à petit. Ensemble.