Technologie

Photographier en intérieur: un univers à part.

Ne vous laissez pas intimider par les conditions d’éclairage difficiles.

Quiconque souhaite prendre des photos en intérieur bute généralement sur un problème: les conditions d’éclairage y sont contraignantes. En effet, les espaces intérieurs sont faiblement baignés de lumière naturelle. Un véritable défi. Pourtant, il est possible de réaliser de belles photos claires en intérieur; à condition bien sûr de maîtriser les réglages de votre appareil. Recherchez dans un premier temps votre sujet.

Photographier en intérieur: les conditions idéales sont-elles réunies?

Le mieux, bien évidemment, est d’avoir un appartement équipé de très grandes fenêtres et suffisamment lumineux pour pouvoir presque photographier comme en extérieur. Mais dans les faits, les situations en matière d’éclairage sont très différentes: il suffit de quelques nuages dans le ciel ou d’un logement sis au rez-de-chaussée pour dégrader l’efficacité lumineuse. Et il faut bien l’admettre: ce ne sont pas les jours de grisaille qui manquent.

La solution? Paramétrer manuellement son appareil.

Si l’image doit gagner en luminosité, vous pouvez modifier les valeurs ISO. Cela fonctionne très bien jusqu’à un certain point. N’exagérez pas tout de même, au risque de parasiter l’image et d’en altérer la dynamique. Ce que vous pouvez faire également, c’est de choisir une faible valeur de diaphragme en réglant le sélectionneur de mode sur A. Vous risquez cependant de perdre en profondeur de champ, alors prudence!

Une troisième possibilité qui s’offre à vous est d’augmenter la vitesse d’obturation. Résultat: davantage de lumière devrait affleurer le capteur. Tâchez tout de même d’utiliser un trépied, dans le meilleur des cas, et veillez à ce que le sujet reste immobile. Sinon, la photo pourrait rapidement devenir floue, et cela ne se voit parfois qu’après la transmission des images. Ce qu’il faut retenir: une photographie prise à la main sera suffisamment nette si la durée d’exposition est plus courte que la valeur réciproque de la distance focale (équivalente à 35 mm). Un exemple: 1/50s pour un objectif de 50 mm, ou 1/25s pour un objectif de 25 mm.

Quelques pistes intéressantes pour vos photos en intérieur.

Quels sujets sont vraiment dignes d’être photographiés en intérieur? Vous pouvez par exemple:

  • Photographier des ustensiles de cuisine et bien mettre en valeur des formes abstraites.
  • Mettre en scène l’eau, l’huile et les couleurs avec créativité.
  • Photographier des oranges avec une lumière incidente. Vous obtiendrez des agrumes aux couleurs éclatantes.

Photographier en intérieur avec les appareils LUMIX.

Les appareils photo hybrides sans miroir LUMIX offrent une multitude de fonctions, dont le mode automatique. Bien évidemment, vous pouvez toujours régler manuellement l’intégralité des paramètres afin que tout soit parfaitement adapté aux conditions d’éclairage du moment et ainsi ajouter une touche personnelle à vos photos.

En 2008 déjà, LUMIX a lancé le premier appareil photo sans miroir. Depuis, les modèles hybrides (ou mirrorless, litt. «sans miroir») ont multiplié les innovations. Les appareils à objectif interchangeable sont désormais maniables et compacts. Les images sont plus nettes, plus détaillées et moins parasitées qu’auparavant, et ce, même pour les photos en qualité APRN. Les appareils LUMIX vont du modèle hybride pour débutants aux modèles plein format destinés aux pros. A vous de choisir votre modèle favori et de commencer à photographier dedans comme dehors.